ravisement


ravisement
ravisement [ʀavizmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1863, Sainte-Beuve; de (se) raviser.
Rare. Le fait de se raviser. || Un brusque ravisement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • RAVISEMENT — n. m. Action de se raviser. Par un ravisement soudain, il accorda ce qu’il avait d’abord refusé. Il est peu usité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ravisement — (ra vi ze man) s. m. Action de se raviser. HISTORIQUE    XVIe s. •   Soit que la vérité naisse ez mains de son adversaire, soit qu elle naisse en luy mesme par quelque radvisement, MONT. I, 167 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • raviser (se) — ⇒RAVISER (SE), verbe pronom. réfl. Changer d avis, revenir sur sa décision, sur une promesse. Vous m avez dit qu elle n avait plus rien; puis vous avez semblé vous raviser et me faire entendre qu elle était encore riche (SAND, Meunier d Angib.,… …   Encyclopédie Universelle

  • raviser — (se) [ ravize ] v. pron. <conjug. : 1> • v. 1330; raviser « examiner attentivement » 1167; de re et aviser ♦ Changer d avis, revenir sur sa décision, sa promesse. ⇒ se dédire. Il semblait décidé mais il s est ravisé au dernier moment.… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.